Un LEP plein, quels gains ?

Un LEP plein, quels gains ?

Le Livret d’Epargne Populaire (LEP) est un placement attractif pour de nombreux épargnants modestes. Son taux est indexé sur l’inflation et offre une rémunération supérieure à celle du Livret A. Quels sont les avantages d’un LEP plein en 2023 ? Découvrons-les ensemble.

Définition du LEP

Le LEP est un compte d’épargne réglementé dont les gains sont exonérés d’impôts. Il est réservé aux contribuables ayant de faibles revenus. Le taux du LEP est fixé deux fois par an par les pouvoirs publics. En 2023, il est de 6,1% pour le premier semestre puis de 6% pour le second semestre.

Contrairement au Livret A, le LEP possède des conditions de revenus à respecter. Le plafond est fixé en fonction du quotient familial. Pour une personne seule, le revenu fiscal de référence ne doit pas excéder 21 393€ en 2023.

L’argent placé sur le LEP bénéficie d’une garantie de l’Etat jusqu’à 100 000€ par déposant. Il est possible de transférer son LEP d’un établissement bancaire à un autre sans perte des intérêts acquis.

Conditions d’éligibilité au LEP

Pour ouvrir un LEP, il faut :

  • Être majeur
  • Résider fiscalement en France
  • Avoir un revenu inférieur aux plafonds en vigueur
  • Faire un versement initial de 30€ minimum

Une justification des revenus est demandée chaque année, généralement au moyen de l’avis d’imposition. Si les plafonds sont dépassés une année, le LEP peut être conservé tant que le dépassement ne se reproduit pas l’année suivante.

Il n’est pas possible d’être titulaire de plus de 2 LEP par foyer fiscal. Les jeunes rattachés au foyer de leurs parents n’y ont pas droit. Le LEP est réservé aux personnes majeures ne dépendant plus fiscalement de leurs parents.

Calcul de la rémunération d’un LEP

La rémunération du LEP dépend du taux fixé par l’Etat. Depuis le 1er août 2023, celui-ci est de 6%. Les intérêts sont calculés par quinzaine en fonction des sommes déposées et retirées sur la période.

Les intérêts acquis sont versés une fois par an, le 31 décembre. Ils viennent alors s’ajouter au capital et généreront eux-mêmes des intérêts l’année suivante. Ce mécanisme de capitalisation des intérêts permet une progression importante des gains après plusieurs années.

Prenons l’exemple d’un LEP plein sur 5 ans avec un taux constant de 6% :

  • Année 1 : 10 000 € x 6% = 600 € d’intérêts
  • Année 2 : 10 600 € x 6% = 636 € d’intérêts
  • Année 3 : 11 236 € x 6% = 674 € d’intérêts

Au bout de 5 ans, le capital total s’élèverait à 13 382 €. Cette projection montre bien l’effet boule de neige de la capitalisation des intérêts sur le long terme.

Plafonnement des versements sur le LEP

Jusqu’au 30 septembre 2023, le plafond du LEP était fixé à 7 700€. Depuis le 1er octobre 2023, il a été relevé à 10 000€ suite à un arrêté ministériel.

Il est possible de dépasser ces plafonds grâce aux intérêts capitalisés chaque année. Mais les versements sont limités à 10 000€ par LEP. Un foyer fiscal peut détenir jusqu’à 2 LEP, soit 20 000€ d’épargne réglementée rémunérée à 6%.

A noter que ce plafond demeure inférieur à celui du Livret A, fixé à 22 950€ par personne. Le LEP est donc plus restrictif en termes de sommes pouvant être déposées. Mais son taux double celui du Livret A, ce qui compense largement ce désavantage pour les épargnants éligibles.

Estimation des intérêts générés par un LEP plein

Intéressons-nous maintenant aux gains possibles avec un LEP plein, dont le solde atteint les 10 000€ autorisés. Au taux de 6%, un LEP plein rapporte 600€ d’intérêts la première année. Les estimations suivantes peuvent être faites :

  • Sur 5 ans avec capitalisation : 3 382 € d’intérêts
  • Sur 10 ans avec capitalisation : 7 909 € d’intérêts
  • Sur 15 ans avec capitalisation : 13 516 € d’intérêts
  • Sur 20 ans avec capitalisation : 20 374 € d’intérêts

Ces montants projections reposent sur un taux constant de 6%. Bien qu’improbable sur le très long terme, cela donne un bon ordre de grandeur de la rentabilitépossible. Fiscalement, ces intérêts sont exonérés d’impôts tant que le titulaire respecte les plafonds de ressources du LEP.

Comparaison du LEP avec d’autres placements

Face aux autres placements garantis, le LEP fait figure de valeur sûre en 2023. Son taux de 6% n’est approché par aucun autre produit sans risque. Le Livret A et le LDDS offrent seulement 3% et 2%. Quant au fonds en euros de l’assurance vie, son rendement moyen est de 2,30%.

Certains produits d’épargne réglementée réservés aux clients fortunés, comme le LEP de la Banque Postale, peuvent rivaliser. Mais le LEP « classique » accessible au plus grand nombre devance désormais la plupart des placements sécurisés.

Seule ombre au tableau : l’encours maximal de 20 000€ par foyer. Mais pour ceux dont l’objectif est de se constituer un matelas de précaution, ces plafonds sont généralement suffisants. D’autant plus que l’épargne déposée reste disponible à tout moment en cas de coup dur.

Avantages fiscaux du LEP

Le LEP bénéficie d’un régime fiscal privilégié puisque ses intérêts sont :

  • Exonérés d’impôt sur le revenu
  • Exonérés de prélèvements sociaux

Cet avantage considérable renforce son attractivité. Les gains engrangés viennent ainsi gonfler le pouvoir d’achat sans supporter la moindre taxation. De nombreux épargnants modestes sont même non-imposables, et l’exonération leur garantit de le rester.

Attention cependant, cette exonération est conditionnée au respect des plafonds de revenus. Dès que ceux-ci sont dépassés, votre situation fiscale peut de nouveau être impactée par les intérêts perçus.

Possibilité de transférer son LEP

Il est tout à fait possible de transférer son LEP d’un établissement bancaire vers un autre. Ce transfert s’effectue gratuitement en conservant les intérêts acquis et la date d’ouverture initiale.

Cette souplesse permet de faire jouer la concurrence et de bénéficier des meilleurs services ou avantages promotionnels selon les banques. Elle augmente aussi la liberté de choix des épargnants modestes souhaitant placer leur argent au meilleur taux.

En cas de clôture du LEP, l’argent placé et les intérêts peuvent être reversés sur un compte courant classique. Là aussi sans aucuns frais ni pertes financières. Le transfert ou la clôture d’un LEP sont des opérations simples et rapides à effectuer.

Garantie des sommes déposées

L’épargne placée sur le LEP bénéficie de la garantie de l’Etat. Le Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution (FGDR) assure la protection de chaque déposant jusqu’à 100 000€. Ce filet de sécurité couvre la totalité des sommes placées ainsi que les intérêts acquis.

Cette protection rassurante écarte tout risque de perte en capital. Quelles que soient les défaillances bancaires, vos économies resteront préservées. Ce mécanisme de garantie publique renforce ainsi la sécurité déjà offerte par le LEP en tant que placement réglementé.

Pour conclure, le LEP s’affirme en 2023 comme un produit d’épargne incontournable pour les ménages modestes. Son taux boosté à 6% séduit de plus en plus de français cherchant à doper le rendement de leur épargne de précaution. Les projections montrent qu’un LEP plein peut rapporter jusqu’à 20 000€ d’intérêts nets d’impôts en 20 ans. Un gain significatif pour ce placement populaire au fort potentiel.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *