La stratégie ICT : le mentorat ultime du trading ?

La stratégie ICT : le mentorat ultime du trading ?

La stratégie Inner Circle Trader (ICT) suscite beaucoup d’intérêt dans le monde du trading ces dernières années. Créé par le trader américain Michael Huddleston, ce système promet une approche globale du marché pour aider les traders à être plus performants. Dans cet article, nous allons passer en revue tous les aspects de la méthode ICT : son créateur, ses concepts clés, comment l’appliquer concrètement, sur quels marchés, ses avantages et inconvénients, et notre propre analyse.

Qui est derrière la méthode ICT ?

Commençons par le commencement : qui est l’homme derrière la méthode ICT ? Michael Huddleston est un trader américain expérimenté, actif sur les marchés depuis le début des années 90. Diplômé en économie, il s’est spécialisé dans le marché des changes (Forex) où il a acquis une solide réputation.

En 2012, Michael commence à partager son expérience via des vidéos éducatives et du mentorat individuel auprès de traders. Le succès est au rendez-vous et en 2014, il créé sa société Inner Circle Trader (ICT). Aujourd’hui, la chaîne YouTube d’ICT rassemble plus de 590 000 abonnés et Michael Huddleston est considéré comme l’un des meilleurs éducateurs du secteur.

Outre son expertise technique, un des points forts de Michael Huddleston est sa pédagogie. Ses vidéos décortiquent des stratégies et des concepts de trading de manière très didactique : trading de l’order flow, order blocks, fair value gaps, etc.

ICT met aussi l’accent sur l’entraide entre traders au sein de sa communauté en ligne. On y échange conseils, idées de stratégies dans un esprit d’ouverture.

Les concepts clés de la stratégie ICT

Qu’est-ce qui caractérise la méthode de trading enseignée par ICT ? Plutôt que de se baser uniquement sur l’analyse technique, la stratégie ICT vise à appréhender le marché dans sa globalité.

Pour cela, elle articule plusieurs concepts fondamentaux :

  • Les « Smart Money Concepts » : l’idée est d’anticiper les mouvements des institutions financières et autres gros acteurs qui ont la capacité de faire bouger les cours.
  • L’order flow : on analyse le volume des transactions pour détecter des variations significatives annonciatrices de mouvements de prix.
  • Les order blocks : zones graphiques où des ordres importants ont été passés par le « Smart Money » et où le prix pourrait à nouveau réagir.
  • Les fair value gaps : écarts entre le prix actuel et le « juste prix » d’un actif qui peuvent signaler des opportunités de trading.

En combinant ces différentes briques d’analyse, complétées par la prise en compte de la dimension psychologique du marché, la stratégie ICT fournit un cadre complet pour guider les décisions du trader.

Comment trader avec la méthode ICT ?

Concrètement, comment appliquer les enseignements de la stratégie ICT dans son trading au quotidien ? La méthode se veut flexible pour s’adapter aux différents styles de trading (scalping, day trading, swing trading) ainsi qu’aux préférences de chacun.

Quel que soit le type de trading choisi, la clé sera de correctement mettre en oeuvre les outils présentés plus haut : smart money concepts, order flow, order blocks et fair value gaps notamment.

Par exemple, un trader orienté scalping se concentrera sur les petites fluctuations de prix minute par minute. Pour détecter les opportunités, il appliquera les principes de lecture de l’order flow : une hausse soudaine des transactions laisse présager une progression des cours sur laquelle il pourra prendre position.

A l’inverse, un trader en swing trading visera des mouvements plus amples sur plusieurs jours voire semaines. Les concepts liés au smart money et aux order blocks enrichiront son analyse graphique pour identifier des niveaux de support / résistance pertinents.

Quelle que soit l’approche, la méthode ICT nécessite un réel investissement pour la maîtriser. Entre vidéos, webinaires et mentorat proposés par ICT, le chemin est tracé mais demande motivation et rigueur avant de générer des résultats positifs.

Sur quels marchés appliquer les enseignements ICT ?

Initialement focalisé sur le marché des changes (Forex), le fondateur d’ICT Michael Huddleston s’est fait connaître par ses analyses et prédictions remarquablement justes des mouvements du dollar, de l’euro et des autres grandes devises.

Mais au-delà du Forex, de nombreux traders appliquent avec succès les principes de la stratégie ICT à d’autres classes d’actifs : actions, matières premières, indices boursiers voire crypto-monnaies plus récemment.

Cette adaptabilité est un indéniable atout pour diversifier son portefeuille de trading. Qu’il s’agisse de devises, d’indices actions ou de pétrole, la méthode fournit des clés de lecture utiles du marché : identification des zones d’ordres institutionnels, détection des volumes anormaux, recherche du juste prix…

In fine, c’est au trader d’assembler ces différents éléments d’analyse graphique et fondamentale pour nourrir sa réflexion sur des opportunités potentielles, quel que soit l’actif tradé.

Les avantages de la stratégie ICT

La stratégie de trading défendue par ICT présente plusieurs qualités qui expliquent l’engouement de nombreux traders pour cette méthode.

D’abord, elle offre une approche globale alliant analyse technique et fondamentale pour une lecture assez complète des marchés.

Ensuite, la méthode ICT apporte une compréhension approfondie du fonctionnement des marchés financiers dans une optique de long terme, pas seulement de spéculation court-termiste.

Par ailleurs, la flexibilité du système le rend utilisable aussi bien pour du scalping que du day trading ou du swing trading, permettant de l’adapter à son propre style.

Enfin, les nombreuses ressources pédagogiques fournies sont un vrai plus pour se former : vidéos didactiques sur la chaine YouTube, webinaires, mentorat individuel avec des traders expérimentés…

Cerise sur le gâteau, l’accent mis sur l’entraide au sein de la communauté ICT crée une émulation propice aux échanges fructueux avec des traders plus chevronnés.

Inconvénients et points de vigilance

La stratégie ICT comporte aussi quelques écueils qu’il convient de garder en tête avant de se lancer tête baissée.

D’abord, c’est une méthode exigeante qui demande un investissement temps important pour la maîtriser correctement. Même avec les supports pédagogiques fournis, il faut s’armer de motivation et de rigueur.

Ensuite, la part de subjectivité inhérente à certains outils comme l’analyse de l’order flow ou le positionnement des order blocks introduit une part d’interprétation personelle qui peut rendre la méthode moins « mathématique ».

Enfin, comme pour toute stratégie dans le trading, rien ne garantit des résultats rentables dans la durée. Une discipline stricte dans le suivi des règles de risk management est indispensable.

Bref, la courbe d’apprentissage de la stratégie ICT est loin d’être triviale et demande travail, patience et recul critique pour éviter les pièges et la sur-optimisme.

Notre analyse de la méthode de trading ICT

Pour conclure, notre opinion sur la stratégie de trading développée par ICT est globalement très positive, avec quelques bémols.

Le système propose indéniablement une approche originale et assez complète des marchés, offrant des clés de lecture utiles à tout trader cherchant à progresser.

La force pédagogique de Michael Huddleston combinée aux nombreuses ressources d’apprentissage disponibles sont également des atouts certains.

Ceci étant, maîtriser la méthode demande un travail assidu ainsi qu’une certaine ouverture d’esprit pour s’adapter à son fonctionnement spécifique. Les résultats ne seront positifs qu’à ce prix.

Au final, nous pensons que tout trader motivé à améliorer sa lecture du marché trouvera dans la stratégie ICT matière à progresser, moyennant les efforts nécessaires pour se l’approprier vraiment.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *