Comment miner facilement des bitcoins

Comment miner facilement des bitcoins

Le minage de bitcoins, ou l’activité qui consiste à valider des blocs de transactions pour la blockchain Bitcoin en échange d’une récompense en BTC, est une pratique qui intéresse de plus en plus d’individus souhaitant se lancer dans l’aventure des cryptomonnaies. Cependant, entre la complexité technique de la tâche et les investissements financiers nécessaires, miner des bitcoins n’est pas toujours chose aisée pour le novice.

Dans cet article, nous allons voir ensemble deux méthodes permettant de se lancer assez facilement dans l’extraction de bitcoins : le cloud mining et l’achat de matériel dédié pour miner par soi-même. Nous détaillerons toutes les étapes pour mettre en place ces deux types de minage, puis nous comparerons leurs avantages et inconvénients respectifs afin que vous puissiez choisir la solution la plus adaptée à votre situation.

Le cloud mining

Commençons par présenter le cloud mining. Cette méthode innovatrice consiste à louer de la puissance de calcul à des sociétés spécialisées dans le minage de cryptomonnaies à grande échelle. Concrètement, ces sociétés mettent à disposition leur matériel et leur expertise en échange d’un paiement de votre part. C’est ce qu’on appelle du minage « dans le nuage », par opposition au minage effectué par vos propres moyens.

Voici les étapes pour se lancer dans le cloud mining de bitcoins :

Ouvrir un portefeuille Bitcoin

Avant toute chose, il vous faut un portefeuille Bitcoin (wallet) pour stocker vos futurs bitcoins minés. Vous avez le choix entre différents types de portefeuilles : matériels (clés USB), bureautiques (logiciels à installer sur ordinateur), mobiles (applis), en ligne (plateformes web), papier (impression des clés privées)… Choisissez la solution qui vous convient le mieux selon vos besoins en termes de sécurité et de praticité.

Une fois votre portefeuille Bitcoin créé, récupérez votre adresse Bitcoin (série aléatoire de lettres et chiffres, commençant par « 1 » ou « 3 ») pour pouvoir recevoir des paiements. C’est sur cette adresse que la société de cloud mining versera vos gains quotidiens.

Choisir une plateforme de cloud mining

De nombreuses plateformes proposent désormais ce que l’on appelle du « Bitcoin cloud mining ». Il s’agit tout simplement de sociétés mettant à disposition leur puissance de minage moyennant finance. Elles se chargent de tous les aspects techniques : acheter le matériel, installer les mineurs, les configurer, les faire tourner, etc. Vous n’avez donc à vous soucier de rien, si ce n’est récupérer vos gains!

Parmi les plateformes les plus connues et fiables du marché, citons Genesis Mining, HashFlare et BitDeer. Comparez les offres de ces différents fournisseurs (prix, puissance de calcul, modalités de retrait…) avant de vous décider pour l’une d’entre elles.

Acheter un package de minage

Une fois votre plateforme de cloud mining choisie, il vous suffit d’acheter un contrat de minage, également appelé « package de minage ». Ces contrats vous donnent droit à une certaine puissance de minage mise à votre disposition pour une durée déterminée (généralement 1 ou 2 ans).

Plus le contrat est cher, plus votre puissance de minage allouée será élevée. Cela se traduit par des gains en bitcoins plus importants. Certains contrats sont même renouvelables automatiquement à expiration. Attention toutefois : la plupart des sociétés de cloud mining facturent des frais réguliers pour la maintenance et l’électricité.

Rejoindre un pool de minage

Les plateformes de cloud mining vous donnent généralement la possibilité de rejoindre un « pool de minage ». Un pool est un groupe de mineurs qui allient leur puissance de calcul dans le but de maximiser leurs chances de valider des blocs. En effet, plus la puissance mise en commun est importante, plus les gains potentiels sont élevés. Cela évite également les périodes de minage improductives.

Nous vous recommandons de systématiquement opter pour cette solution. Sachez toutefois qu’en rejoignant un pool, vous devrez partager vos gains avec les autres membres. Certains pools prélèvent également des frais fixes sur les revenus générés. Renseignez-vous sur ces points avant de faire votre choix.

Et voilà, vous savez désormais comment vous lancer dans le cloud mining de Bitcoin! Cette solution pratique et accessible conviendra parfaitement aux débutants souhaitant miner des cryptomonnaies sans se prendre la tête. Voyons à présent comment procéder pour miner des bitcoins par vos propres moyens.

Miner soi-même avec du matériel dédié

L’autre possibilité pour se faire des bitcoins en minant consiste à acquérir son propre matériel de minage et à l’utiliser pour générer des cryptomonnaies. Cette méthode, plus complexe à mettre en place, vous offrira cependant un meilleur contrôle sur votre activité de minage et des gains théoriquement plus importants (mais aussi plus aléatoires).

Choisir le bon matériel (ASIC)

Pour miner des bitcoins par vous-même, vous aurez besoin d’un équipement dédié appelé ASIC (Application-Specific Integrated Circuit). Un ASIC est un microprocesseur conçu spécifiquement pour le minage de cryptomonnaies, dont la puissance de calcul dépasse de loin celle d’un ordinateur traditionnel.

On distingue deux grands fabricants d’ASICs : Bitmain et Canaan. Le modèle le plus abouti et le plus rentable à l’heure actuelle est l’Antimner S19 Pro de Bitmain. Mais n’importe quel ASIC récent fera l’affaire pour commencer à vous constituer vos premiers bitcoins en minant.

Outre la machine minière elle-même, pensez également à vous équiper d’une alimentation électrique suffisamment puissante. Le cout total de votre installation hardware peut facilement dépasser les 3000€. C’est un investissement important qu’il faudra amortir sur le long terme.

Installer le logiciel de minage

Votre matériel ne suffira pas, il vous faudra également un logiciel dédié pour piloter votre ASIC. Plusieurs options s’offrent à vous, parmi lesquelles cgminer, bfgminer et EasyMiner. Ces logiciels open source sont gratuits et fonctionnent aussi bien sous Windows que Linux. Ils vous permettront de monitorer en temps réel l’activité de votre minière.

Prenez le temps de bien configurer votre logiciel de minage en renseignant tous les paramètres nécessaires : pool de minage, login, mot de passe, etc. Cette étape est cruciale pour que votre ASIC commence à générer des bitcoins correctement en votre nom.

Configurer son matériel

Après avoir réceptionné et installé votre matériel de minage, il va falloir le configurer. Tout d’abord, branchez votre ASIC à votre alimentation électrique à l’aide du câble PCIe fourni. Assurez-vous également que votre machine minière soit connectée à votre box Internet en Ethernet ou en Wifi.

Ouvrez ensuite une fenêtre de commande pour interfacer votre ASIC avec le logiciel de minage que vous avez préalablement installé. Si tout est correctement paramétré, votre équipement de minage va alors commencer son travail de validation de blocs selon les instructions que vous lui avez fournies.

Rejoindre un pool de minage

Tout comme pour le cloud mining, il peut être judicieux de rejoindre un pool de minage quand on extrait ses bitcoins par ses propres moyens. En effet, en alliant votre puissance de traitement à celle des autres membres du pool, vous maximiserez vos chances de résoudre les problèmes cryptographiques permettant de valider des blocs.

Soyez toutefois conscient que cette mutualisation des moyens de production s’accompagne d’un partage des gains à parts égales entre tous les contributeurs du pool. Certains pools prélèvent également des frais avant redistribution des profits. Informez-vous sur ces points avant de faire votre choix.

Pour rejoindre un pool, il vous suffit généralement de créer un compte en ligne en renseignant un identifiant de worker unique. Cet ID permettra au pool de comptabiliser votre contribution personnelle dans la puissance de minage globale mise en commun.

Optimiser et suivre son minage

Vous savez désormais comment miner des bitcoins, que ce soit par le biais du cloud mining ou en utilisant votre propre matériel. Dans un cas comme dans l’autre, il est important de surveiller votre activité de minage pour maximiser sa rentabilité dans le temps.

Surveiller la température du matériel

Si vous avez opté pour l’extraction de cryptomonnaie via votre propre ASIC, assurez-vous que la température de fonctionnement de votre machine minière reste dans les clous. Une surchauffe pourrait endommager ses composants et mettre un terme prématuré à son utilisation.

De manière générale, la température de votre ASIC ne devrait pas dépasser 60-70°C en utilisation normale. Au delà, pensez à le placer dans un endroit mieux ventilé, voire à adjoindre un système de refroidissement annexe comme un ventilateur.

Calculer la rentabilité

Que votre choix se soit porté sur le cloud mining ou l’achat d’un ASIC, il est indispensable de calculer la rentabilité de votre activité de façon régulière. Tenez pour cela une comptabilité précise de tous vos frais (achat matériel, consommation électrique, frais plateforme cloud…) et de vos gains en bitcoins.

Plusieurs sites proposent des simulateurs de rentabilité de minage en fonction du matériel utilisé, de la difficulté du minage et du cout de l’électricité. En comparant régulièrement vos dépenses réelles aux prédictions théoriques, vous saurez si votre minage est viable économiquement ou non.

Comparaison cloud mining / matériel personnel

En conclusion, faut-il privilégier le cloud mining ou l’achat de son propre équipement pour extraire des bitcoins ? La réponse n’est pas tranchée et dépendra grandement de votre profil.

D’une manière générale, le cloud mining sera plus accessible financièrement et techniquement pour le grand public. Son cout d’entrée peu élevé et son installation facile le destinent avant tout aux débutants souhaitant se familiariser avec le minage de cryptomonnaies.

A contrario, investir dans votre propre matériel de minage sera plus onéreux mais potentiellement plus rentable sur le long terme. Cette solution s’adresse donc davantage aux passionnés souhaitant monter en compétences dans l’univers du Bitcoin.

Dans les deux cas, assurez-vous de la profitabilité de votre entreprise avant de vous lancer. Bonne chance dans votre aventure de minage de cryptomonnaies !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *