Breakeven : Gestion des risques et optimisation de la rentabilité en trading

Breakeven : Gestion des risques et optimisation de la rentabilité en trading

Dans le monde du trading et des investissements, maîtriser les concepts clés tels que le breakeven ou le seuil de rentabilité est essentiel pour non seulement minimiser les pertes mais également maximiser les profits. Cet article se penche sur la notion de point mort, ainsi que sur son application dans divers contextes de marché.

La définition du breakeven et pourquoi il est important en trading et investissement

Le point mort, aussi connu sous le nom de seuil de rentabilité, est un marqueur puissant qui indique le moment où les revenus d’un actif couvrent exactement ses coûts fixed et variables. Autrement dit, c’est le niveau à partir duquel un trader commence à réaliser des profits ou des pertes.

Le principe du point mort selon le niveau d’entrée et l’évolution des prix

Lorsqu’un trader entre sur le marché (niveau d’entrée), il a généralement une idée précise en tête concernant sa potentialité de bénéfices, et comment limiter les pertes si les choses ne vont pas comme prévu. Le point mort fait référence au niveau de prix où les gains attendus atteignent leur valeur initiale, sans qu’il y ait de profit réalisé.

Voir :  Expert Advisor MT4 : comment choisir, installer, tester et utiliser ?

Cette notion est particulièrement utile pour les traders, car elle permet de construire un plan de gestion des risques adéquat. En connaissant votre point mort, vous pouvez déterminer avec précision des niveaux de stop loss, qui sont essentiels pour protéger votre investissement en cas d’évolution imprévue des cours d’un actif.

Calcul du breakeven et utilisation dans un budget

Le calcul du point mort est directement lié à la détermination du seuil de rentabilité. Pour une entreprise ou un trader, cela implique généralement de prendre en compte les coûts fixes (comme les frais publicitaires et administratifs) ainsi que les coûts variables (souvent liés aux transactions).

Pour calculer le point mort, on divise les coûts fixes totaux par la différence entre le prix auquel un produit ou un actif est vendu et ses coûts variables. Le résultat obtenu correspond au nombre d’unités qui doivent être vendues pour atteindre le seuil de rentabilité.

Exemple de calcul du breakeven

Imaginons un trader qui vend des actions au prix de 10 euros chacune, avec des coûts variables de 5 euros et des coûts fixes de 1000 euros. La formule pour calculer le point mort serait :

  • Point_mort = Coûts_fixes / (Prix_à_lachat_actif – Coûts_variables)
  • Point_mort = 1000 / (10 – 5)
  • Point_mort = 1000 / 5
  • Point_mort = 200

Dans cet exemple, le trader doit vendre 200 actions pour atteindre son seuil de rentabilité.

Le rôle du point mort dans la gestion des risques

Ne pas prendre en compte le breakeven peut entraîner de nombreuses perte d’argent à long terme, car les traders ont tendance à surestimer leur capacité à réaliser des profits sans se soumettre à un certain seuil de risque.

Voir :  La stratégie ICT : le mentorat ultime du trading ?

La mise en place de stop loss pour protéger son investissement

Un outil incontournable pour appliquer la notion de point mort est le stop loss. Il s’agit d’un ordre d’achat ou de vente qui permet de sécuriser une position lorsqu’une certaine limite préétablie est atteinte (basée sur le niveau actuel des cours).

Par exemple, si votre niveau d’entrée sur une action était de 10 euros et que vous aviez établi un stop loss de 5% en dessous de ce niveau, cela signifierait que vous vendriez automatiquement cette action si sa valeur tombait à 9,50 euros ou moins. En utilisant cette stratégie, vous maintenez fidèlement votre attention sur le contexte du point mort, tout en protégeant vos gains potentiels et en limitant les pertes potentielles.

Astuces pour gérer efficacement le point mort et optimiser la rentabilité

  • Devenez cohérent : Fixez des objectifs clairs et mesurables afin de garder le contrôle de votre capital et de pouvoir modifier et ajuster constamment votre stratégie en fonction des tendances observées.
  • Mettez votre ego de côté : N’espérez pas toujours que les marchés évoluent en votre faveur. Il est essentiel de rester réaliste et d’éliminer toute émotion superflue du processus décisionnel.
  • Appréhendez correctement le risque-rendement : Les rule-based systems peuvent vous aider à déterminer facilement des niveaux de risque appropriés pour vos transactions. Certains indicateurs clés importants incluent le ratio bénéfice-perte, le taux de réussite, et la fréquence des transactione suceptibles de mener à une perte.

En comprenant et en appliquant systématiquement la notion de point mort, traders et investisseurs augmenteront leur rentabilité tout en minimisant leur niveau de risque. Bien gérer son seuil de rentabilité permet de prendre des décisions opportunes que ce soit pour un ordre d’achat ou un ordre de vente, et ainsi de protéger ses capitaux sur le marché financier.

Voir :  Comprendre et gérer le drawdown dans le trading

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *